Non à une SSR centralisée

En tant qu’entreprise publique, la SSR a une responsabilité particulière. Dans un contexte de centralisation croissante des médias, elle est appelée à préserver un ancrage régional fort. Dans ce contexte, les projets de centralisation à Zurich et à Lausanne sont irresponsables. Contraires au fédéralisme suisse, ils mettent en danger la diversité médiatique et appauvrissent